Vous êtes ici

Partager

Meubles et objets exposés

En 2003, un espace d’accueil et d’exposition a été aménagé au rez-de-chaussée d’une maison située à l’entrée du Domaine (maison de l’Inspecteur). Seul lieu offrant, pour l’instant, des conditions de conservation satisfaisantes, il présente des meubles et des objets récemment restaurés ou acquis. Cette double thématique – restauration / acquisition – permet de signifier aux visiteurs que, parallèlement aux spectaculaires travaux de sauvegarde des bâtiments, se poursuit la discrète restauration des collections et leur enrichissement.

La présentation d’une partie du mobilier est l’occasion d’évoquer l’évolution rapide du goût sous la Restauration et la monarchie de Juillet. Ainsi, en l’espace de quelques années, des meubles néoclassiques en acajou, des salons Charles X en bois blond, des sièges néorenaissance en chêne et des meubles marquetés inspirés des xviième et xviiième siècles sont livrés à Randan. L’ensemble rappelle que l’amour du pastiche et des réminiscences s’est développé dès le règne de Louis-­Philippe.

Les objets sont notamment représentés par le service d’apparat commandé à la manufacture de Sèvres, en 1838, par Louis-Philippe. Dispersé dans les années 1920, il n’en restait rien à Randan. Par chance, cent vingt pièces ont pu être progressivement achetées au cours de la dernière décennie ; elles  sont présentées sous la forme d’une table dressée.

Parmi les objets exposés on peut encore citer quatre pianos historiques récemment restaurés ou les caricatures du sculpteur Dantan Jeune.

Antoine d’Orléans, duc de Montpensier,  sculpture par Cumberworth.

 

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Restez informés des actualités du Domaine royal de Randan en complétant le formulaire.